Madonna se dit victime d’âgisme et de misogynie

Publié

Grammy AwardsMadonna se dit victime d’âgisme et de misogynie

La chanteuse de 64 ans a répondu aux critiques sur son apparence à la cérémonie des Grammy Awards et assuré que personne ne briserait son âme.

Madonna en a ras-le-bol que tout le monde critique son apparence. Elle l’a fait savoir sur Instagram, après que son visage a beaucoup fait parler durant les Grammies, cérémonie durant laquelle elle a présenté la performance sur scène de Kim Petras et Sam Smith, vainqueurs d’un prix.

«Au lieu de se concentrer sur mon discours (…) beaucoup de gens ont préféré parler des photos de moi en gros plan prises au téléobjectif qui déformerait le visage de n’importe qui. Encore une fois, je suis victime de l’âgisme et de la misogynie qui imprègnent le monde dans lequel nous vivons», a-t-elle écrit. La star de 64 ans, dont le biopic a été abandonné, affirme qu’aujourd’hui, la société ressent le besoin de punir les femmes de plus de 45 ans qui ont de la volonté, travaillent dur et aiment prendre des risques.

«Je ne me suis jamais excusée pour mes choix créatifs ou ma façon de m’habiller, et ce n’est pas maintenant que je vais commencer», a-t-elle ajouté, mentionnant que les médias l’avaient toujours dénigrée. Celle qui partira en tournée mondiale pour ses 40 ans de carrière a terminé son texte en se réjouissant des années à venir, durant lesquelles elle continuerait à être subversive, à repousser les limites, à tenir tête au patriarcat et à s’amuser. «Vous ne briserez pas mon âme», a-t-elle conclu, en référence au titre «Break My Soul», de Beyoncé.

(jfa)

Ton opinion

102 commentaires