Madrid inculpe 29 terroristes
Actualisé

Madrid inculpe 29 terroristes

Le juge Juan del Olmo a prononcé hier 29 inculpations dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 11 mars 2004 dans la capitale espagnole.

Il s'agit des premières inculpations depuis le drame, qui avait fait 191 morts et 1755 blessés. Le procès des accusés, dont fait partie une seule femme, ne devrait toutefois pas avoir lieu avant l'an prochain. Pendant ce temps, le juge del Olmo va poursuivre son enquête et sans doute procéder à de nouvelles inculpations. Au total, 116 personnes ont été arrêtées et interrogées dans le cadre de l'enquête, en cours depuis deux ans.

Les suspects accusés de meurtres risquent des peines de prison de plusieurs milliers d'années s'ils sont reconnus coupables, même s'ils ne peuvent être incarcérés que pendant une durée maximale de quarante ans. S'il n'y a pas de peine de mort ni de condamnation à perpétuité en Espagne, le ministère public requiert souvent symboliquement de longues peines de prison dans les affaires de terrorisme.

Un responsable des services de renseignements ibères a confié en mars que rien ne prouvait que les terroristes qui avaient agi en Espagne étaient en contact ou avaient reçu une aide logistique et financière du réseau al-Qaida.

(ap)

Ton opinion