«La chasse»: Mads Mikkelsen victime d'une affreuse calomnie
Actualisé

«La chasse»Mads Mikkelsen victime d'une affreuse calomnie

Avec «La chasse», le cinéaste danois Thomas Vinterberg signe un film qui fait froid dans le dos.

par
Catherine Magnin

Peut-on imaginer le sentiment d'impuissance d'un homme face à la parole d'une enfant? Accusé d'attouchements sexuels par la fille de son meilleur ami, Lucas devient la victime d'un véritable lynchage social, d'autant plus cruel qu'il est innocent. «La chasse» ne laisse aucune ambiguïté à ce sujet: l'enjeu du film n'est pas là. Ni dans la stigmatisation de parents qui obéissent à un réflexe quasi animal de protection de leur progéniture. L'essentiel est ailleurs, dans la cicatrice ineffaçable qu'une telle accusation peut inscrire à jamais dans la chair d'un être humain.

Un prix d'interprétation mérité

Si Thomas Vinterberg, spécialiste en explosions collectives (qui a oublié «Festen»?), réussit un si bon film, c'est aussi grâce à l'interprétation de Mads Mikkelsen. Le ténébreux acteur danois, qui fut l'ennemi de James Bond dans «Casino Royale», a d'ailleurs remporté le Prix d'interprétation masculine au dernier Festival de Cannes pour son rôle dans «La chasse»

«La chasse»

De Thomas Vinterberg. Avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen.

Sortie le 14 novembre 2012

***

Ton opinion