Boxe: «Magnum» est prêt pour une deuxième saison
Actualisé

Boxe«Magnum» est prêt pour une deuxième saison

Le Kinigamazi nouveau est arrivé. Après une traversée du désert longue d'un an et demi, le Rwandais de Genève s'attaque à un nouveau défi: la quête d'une ceinture.

par
Marc Fragnière
Le boxeur du Club pugilistique de Carouge (à dr.) veut atteindre les sommets en 2015.

Le boxeur du Club pugilistique de Carouge (à dr.) veut atteindre les sommets en 2015.

A 31 ans, le protégé de Giorgio Costantino s'est fixé un objectif: obtenir un championnat du monde ou européen l'an prochain. «J'ai décidé de me donner à fond ces deux années», expose sans chichis Patrick Kinigamazi. «Les champions du monde ont 35 ans ou plus. Avec 3-4 combats par an, le rythme des boxeurs actuels a changé. Contrairement à ce qu'on croit souvent en Europe, un sportif n'est pas grillé à 30 ans. Surtout pas en boxe!»

Après avoir réussi sa rentrée au début du mois à Tenerife, où il avait battu aux points l'Espagnol Ryan Peleguer devant 2500 personnes enthousiastes, «Magnum» s'est forgé un moral d'acier. «Mentalement je suis à fond. Et chez moi, quand le mental va, tout va», rappelle celui qui avait eu, dans un passé récent, tant de peine à se remettre du décès de ses parents.

«J'ai pris des risques en effectuant mon retour à la compétition à l'étranger, mais ça m'a donné beaucoup de confiance, assure-t-il. Le président de la Fédération espagnole et d'autres officiels m'ont félicité pour mon combat», raconte celui qui est sorti du ring sous les vivats de la foule. Ainsi, c'est plein d'ambition que Patrick Kinigamazi défiera un autre combattant espagnol, Juan Carlos Lopez Sebastian, ce soir à Carouge. «Je l'ai observé sur YouTube. Il est plus grand que moi. Il est très rapide du gauche. Il donne des coups et il repart. Il faudra tenir les 2 premiers rounds, puis attaquer dès la 3e reprise. Il sera fatigué», prophétise le Rwandais.

Ton opinion