Maigrir à tout prix peut être mortel
Actualisé

Maigrir à tout prix peut être mortel

Maigrir à tout prix, c'est risqué. Trente colis de pilules amaigrissantes ont été saisis à l'aéroport de Zurich. Ils venaient du Brésil.

Ces produits, pour la plupart commandés sur Internet par des femmes, présentaient un risque élevé pour la santé, a indiqué hier l'organe de surveillance des médicaments Swissmedic.

Le médicament le plus demandé est le PEB One, un inhibiteur de l'appétit qui augmente la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. Les atteintes à la santé qu'il cause peuvent aller jusqu'à la mort, comme c'est arrivé en France. Ce produit n'est pas autorisé en Suisse.

Après avoir remarqué que de grandes quantités étaient régulièrement importées du Brésil, Swissmedic a demandé à l'Office de poste de l'aéroport de Zurich de contrôler tout spécialement pendant deux mois les colis en provenance de ce pays. Cela a abouti à la saisie des 30 colis. Dans trois cas, les colis ont pu poursuivre leur voyage.

Swissmedic a ouvert 25 procédures administratives pour importation illégale et a délégué deux cas aux autorités cantonales du fait que les gélules contenaient des drogues. Les produits seront détruits à l'issue de la procédure.

Dans près de dix cas, l?expéditeur, toujours le même, a fait semblant d'être un particulier. Mais toutes les préparations ont en fait été commandées auprès d?une seule entreprise brésilienne.

L'importation de médicaments pour consommation personnelle est autorisée, mais elle est risquée pour la santé, rappelle Swissmedic. L'importation de préparations à base de stupéfiants requiert une ordonnance médicale.

(ats)

Ton opinion