Main mise sur 200 kilos de coke
Actualisé

Main mise sur 200 kilos de coke

Un vaste trafic international de cocaïne a été démantelé au terme d'une enquête menée par le Ministère public de la Confédération et le Parquet de Milan.

Quatre personnes dont deux Suisses ont été arrêtées ces dernières semaines au Tessin.

Durant cette action, 200 kilos de cocaïne ont été saisis en Italie. «La drogue était dissimulée dans une voiture immatriculée au Tessin» a annoncé le MPC vendredi. «Jeudi, plusieurs personnes ont été interpellées en Italie, où de nombreuses perquisitions ont eu lieu» a déclaré à l'ATS Jeannette Balmer, porte-parole du MPC.

Mme Balmer souligne que «la Suisse a mené sa propre enquête qui a démarré il y a plus d'un an et n'est pas intervenue à la suite d'une demande d'entraide judiciaire. Les résultats que nous avons obtenus et transmis aux autorités italiennes ont permis à ces dernières de démanteler le trafic», a-t-elle affirmé.

Mafia calabraise

Lors d'une conférence de presse jeudi à Milan, le chef de la brigade mobile de cette ville a expliqué que «l'opération s'est déroulée en collaboration avec Interpol, la Direction centrale des services anti-drogue, les polices d'autres pays y compris, pour la première fois, la police fédérale suisse.»

Orchestré par le clan Morabito-Bruzzanti-Palamara de la 'Ndrangheta calabraise, le trafic a eu lieu sur l'axe Amérique du sud-Europe. La cocaïne a transité par le Sénégal. Cachée à bord d'un véhicule - la voiture immatriculée au Tessin - la drogue a été transportée par bateau de Dakar à Gênes (I).

Graves accusations

Selon la presse tessinoise de vendredi, les deux Suisses et deux étrangers arrêtés au Tessin auraient joué les courriers. Pris en filature par les enquêteurs, ils auraient été interpellés à Brissago.

Interrogée à ce propos par l'ATS, Jeannette Balmer a confirmé que les arrestations ont eu lieu au Tessin, sans autres détails. Le MPC a simplement précisé que les interpellations ont eu lieu entre «janvier et avril.» (ats)

Ton opinion