Triptik: «Maintenant nous berçons nos enfants»

Actualisé

Triptik«Maintenant nous berçons nos enfants»

Après neuf ans d'absence, le trio de hip-hop français est de retour! Il revient en force et sera au SAS de Delémont, le 29 septembre.

par
Alizée Liechti
Les trois rappeurs utilisent activement les réseaux sociaux pour promouvoir leur musique.

Les trois rappeurs utilisent activement les réseaux sociaux pour promouvoir leur musique.

Neuf ans après TR-303, et quelques rides en plus, les MC Dabbaz, Black'Boul et leur producteur Drixxé sont de retour dans les bacs avec un EP «Depuis». Deux des trois compères ont accordé une interview au site «Just music» dans laquelle ils parlent de leur longue absence et de leurs projets futurs.

«Après 2004, nous avons tous eu des enfants et nous avons décidé de nous concentrer un peu plus à notre famille, explique Dabaaz. Concernant la réalisation de notre album, nous nous sommes revus en 2009 et le projet a commencé à germer. Nous sommes remontés sur scène en 2010, tout en enregistrant nos nouveaux morceaux. La création de ce disque a duré 2 ans car nous avions tous d'autres projets à suivre en même temps.»

«La même recette»

Un intermède qui leur a permis de prendre de la maturité. Leur manière de travailler n'a quant à elle pas changé, ou presque: «C'est à peu près la même recette que les morceaux que nous avions faits avant, il y a des morceaux plus pêchus, d'autres plus calmes et même des «vénères»(…). Avant nous bougions nos cheveux et aujourd'hui nous berçons nos enfants, donc cela se ressent forcément dans les thèmes que nous abordons dans cet album», a déclaré Drixxé.

Actif depuis de nombreuses années dans le monde musical, Triptik a vu plusieurs générations de rappeurs se succéder. Pour Dabaaz, ce qu'ils ont vécu à leurs débuts n'a plus rien à voir avec le hip-hop actuel: «Entre la fin des années 90 et 2003, nous avons vu une époque se dissiper. Cette époque dont nous faisions partie et qui a vu des dizaines et des dizaines de groupes naître, que ce soit dans des labels indépendants ou en majors. Les magazines papier et les émissions de radio consacrés au rap étaient très nombreux. Aujourd'hui, ce sont les réseaux sociaux sur Internet qui ont pris le relais.»

Une soirée concept en Suisse

Actuellement, Triptik réunit sur scène des artistes dans le cadre de soirées en club grâce au concept «Can I Kick It»: «C'est un concept de «soirée rap» au format «nuit» comme dans les clubs. L'idée est de réunir plusieurs générations avec des notoriétés différentes sur une même scène. Tous les artistes conviés répondent généralement présents, que ce soit un jeune groupe local ou des artistes comme Oxmo Puccino ou encore Orelsan. C'est un vrai lieu de vie et d'échange que ce soit entre les artistes ou avec le public», explique Dabbaz.

La 5ème édition de «Can I Kick It» aura lieu au SAS de Delémont, le 29 septembre. En plus de Triptik, elle rassemblera une dizaine de MC's dont Cassidy (ex X-men), Vicelow (ex Saïan Supa Crew), Deen Durbigo, Taipan ou Sim's.

Triptik - Ca fait plaisir

Suivez toute l'actualité des festivals et de la musique sur les réseaux sociaux de «20 minutes»:

Sur Facebook

Ton opinion