Polémique (F): «Mais pourquoi? Quel gâchis!»

Publié

Polémique (F)«Mais pourquoi? Quel gâchis!»

La destruction de l’un des symboles du Vieux-Nice déclenche de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Certains appellent à manifester.

@Twitter/Nice2030_actu

Lundi, dans le Vieux-Nice, la fontaine de la place du Palais-de-Justice a été démontée. En voyant la photo accompagnant un post Facebook et relayant la destruction de la fontaine en marbre, un ancien élu du Rassemblement national et marchand d’art, Guillaume Aral, a dénoncé un «crime» de la municipalité. Il l’a fait savoir, appelant même à manifester ce samedi, apprend-on sur Nice-Matin.

Depuis, la colère s’exprime sur les réseaux sociaux et les commentaires, pour la plupart indignés, se multiplient: «Oh non elle était belle», «Je trouve incroyable dans cette ville c'est qu'ils n'ont pas la notion du terme rénovation mais destruction sur destruction histoire de pas trop se fouler, et sans aucune valeurs de son propre patrimoine»...

Interpellé sur Twitter, la mairie a répondu par la voix de son premier adjoint: «La fontaine posait des problèmes techniques et n'était fréquemment plus en eau, a avancé l'élu. L'espace sera requalifié.»

Remplacée par un arbre en métal

La fontaine sera remplacée par une «œuvre de l’artiste Laurent Bosio, mécénée par les commerçants». La sculpture en métal, un olivier stylisé, «symbole de paix et de réconciliation, trouvera toute sa cohérence dans cet espace de la place du Palais-de-Justice», poursuit la métropole.

Facebook Guillaume Aral

Pas de quoi satisfaire Guillaume Aral, ni les élus écologistes qui réclament notamment «qu’un réel arbre soit planté», accompagné «de pergolas».

(vja)

Ton opinion