«Rosalie Blum»: Mais qui est Rosalie Blum?
Actualisé

«Rosalie Blum»Mais qui est Rosalie Blum?

Des êtres solitaires se lancent dans une filature qui va leur réserver bien des surprises.

par
Marine Guillain

«Je n'avais jamais tourné de ma vie, ni même réalisé de court métrage. J'ai donc appris en faisant. Mais je savais exactement ce que j'attendais de chaque personnage et où je voulais aller.» On peut dire que la méthode de Julien Rappeneau lui a vraiment bien réussi pour son premier film. «Rosalie Blum» est adapté de la bande dessinée du même nom, de Camille Jourdy.

Notre premier coup de cœur va aux personnages et à leurs interprètes: Kyan Khojandi («Bref») est Vincent Machot, un trentenaire qui mène une vie monotone, entre son salon de coiffure, son chat et sa mère envahissante. Jusqu'à ce qu'il croise Rosalie (la mystérieuse et éblouissante Noémie Lvovsky). Il est sûr de l'avoir déjà vue. Mais où? Sans trop savoir pourquoi, il se met à la suivre partout.

Second coup de cœur: le scénario bien ficelé, astucieusement découpé en trois parts. On suit d'abord l'intrigue du regard de Vincent, puis de celui d'Aude, la nièce de Rosalie, et enfin du point de vue de Rosalie. Et on se laisse prendre au jeu de ces personnages, un peu étranges et super­attachants. «Rosalie Blum», c'est sans aucun doute le feel-good movie du mois.

«Rosalie Blum»

De Julien Rappeneau. Avec Noémie Lvovsky, Kyan ­Khojandi, Alice Isaaz.

Sortie le mercredi 1er juin 2016. ****

Ton opinion