Nyon (VD): Mal géré, le festival a fini par succomber
Publié

Nyon (VD)Mal géré, le festival a fini par succomber

Selon l'Exécutif de la ville, il a manqué une vraie vision financière au Luna Classics, qui est désormais en faillite.

par
cge
La seule édition nyonnaise de la manifestation a eu lieu l'été dernier.

La seule édition nyonnaise de la manifestation a eu lieu l'été dernier.

«Ce dépôt de bilan sanctionne probablement une carence de compétences dans la gestion.» C'est la réponse du syndic Daniel Rossellat aux conseillers communaux qui demandent des comptes après la débâcle du festival Luna Classics. Il y a un an, le législatif de la ville avait voté un crédit de 325 000 fr. pour permettre à la manifestation, installée jusque-là à Saint-Prex (VD), de migrer à Nyon. Une seule édition s'y est déroulée avant le clap final. «Tout laissait penser que la situation financière était saine», note l'Exécutif à propos du budget 2014 du festival, qu'il a analysé avant de soumettre le projet de son déménagement. Selon lui, l'exercice 2014 se solde finalement «par un déficit de 686 700 francs.»

Ton opinion