Actualisé 17.12.2008 à 12:22

Vente en ligneMalades pénalisés chez Amazon UK

Une journaliste britannique du Sunday Times a enquêté dans l'entrepôt d'Amazon, à Bedfordshire en Angleterre. Son rapport sur les conditions de travail des employés est accablant.

La période des achats de Noël met les employés d'Amazon dans des conditions très difficiles. C'est ce qu'a constaté une journaliste du journal Sunday Times, qui s'est faite employer dans l'immense entrepôt de Bedfordshire, pour empaqueter des produits (140 paquets à l'heure, plus exactement).

Semaine de 7 jours

Elle a pu constater les mesures strictes prises par l'entreprise, comme l'obligation de travailler 10 heures supplémentaires de nuit, après une semaine de 5 jours de travail (suivant les changements d'équipes un travailleur peut travailler 7 jours sur 7), deux pauses réduites de 15 et 20 minutes autorisées par jour, avec l'obligation de demander la permission pour aller aux toilettes, un quota du nombre de produits à emballer par heure ainsi qu'un système de primes qui pénalise toute une équipe si un seul des membres n'atteint pas le quota exigé. Les travailleurs sont parfois aussi obligés de marcher plus de 20 km par jour pour transporter la marchandise d'un endroit à un autre.

Pas de congés maladie

La journaliste-employée a également pu constater qu'Amazon a mis en place un système de pénalités pour les arrivées tardives et que la société n'accordait pas de congés maladie. Après 6 retards ou de jours de maladie, le travailleur perd les 6 points à disposition et est renvoyé, même si celui-ci apporte un certificat de son médecin.

Un porte-parole d'Amazon a déclaré qu'une personne qui ne veut pas travailler «plusieurs heures» par jour ne doit pas accepter un travail au sein de l'entreprise. Il a confirmé par ailleurs que les employés sont effectivement pénalisés en cas de maladie.

Clientèle à satisfaire

«Chaque employé d'Amazon.co.uk (…) travaille actuellement d'arrache-pied pour faire en sorte que nos millions de clients puissent recevoir les produits qu'ils ont commandés à temps pour Noël. Notre préoccupation principale est notre clientèle et tout le monde chez Amazon travaille dur pour la satisfaire», a déclaré au Sunday Times, le vice-président des opérations européennes, Allan Lyall.

Amazon, qui compte plus de 81 millions de clients annuels, prévoit un chiffre d'affaire de 13 milliards de livres sterling pour 2008, soit une hausse de 31% par rapport à l'année dernière.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!