Actualisé

SantéMaladies tropicales: 500'000 morts par an

Quelque 17 maladies tropicales négligées font 500'000 morts par an, selon un rapport publié jeudi par l'Organisation mondiale de la santé.

Les Nations unies demandent aux gouvernements de redoubler d'efforts pour éliminer quelque 17 maladies tropicales négligées, touchant 1,5 milliard de personnes, surtout en Afrique et en Asie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne que ces affections peuvent causer des cécités, des défigurations, des invalidités et la mort, et ceci dans les pays les pauvres de la planète. L'OMS relève aussi qu'en raison du changement climatique, certaines de ces maladies se propagent davantage. Ainsi, la dengue, transmise par les moustiques, est désormais présente dans 150 pays. Par ailleurs, ces maladies tropicales négligées font 500'000 morts par an.

«Certaines de ces maladies tropicales négligées ne sont plus à proprement parler des maladies tropicales», a averti le Dr Dirk Engels, responsable du dossier à l'OMS.

Des progrès

Le rapport indique que des progrès ont été réalisés ces dernières années. Ainsi, en 2012, plus de 800 millions de personnes, atteintes d'une de ces maladies, ont bénéficié d'un traitement.

En 2014, il n'y a eu que 126 cas diagnostiqués de la dracunculose (ou maladie du ver de Guinée), contre 1800 cas en 2010 et 3,5 millions de cas au milieu des années 80. L'éradication de cette maladie est un objectif réalisable, selon l'OMS.

De nombreux pays ont déjà reconnu l'importance de la lutte contre les maladies tropicales et ont mis en place des programmes spécifiques. Ainsi, en 2013, la Colombie a été le premier pays, suivi en 2014 par l'Equateur, où l'OMS a constaté l'élimination de l'onchocercose (cécité des rivières).

Le Bangladesh et le Népal se sont engagés à éliminer la leishmaniose viscérale en tant que problème de santé publique d'ici la fin 2015. Le nombre de nouveaux cas de la maladie du sommeil (trypanosomiase africaine) est tombé en 2013 sous le seuil des 10'000 cas par an, pour la première fois depuis 30 ans.

Davantage de fonds

Mais il faut davantage d'argent pour venir à bout de ces maladies, soit 2,9 milliards de dollars par an pour la période 2015-2020. Pour les dix années suivantes (2021-2030), le budget devrait baisser, à 1,6 milliard de dollars par an, si la lutte s'avère efficace.

Le total des investissements requis s'élève à 34 milliards de dollars sur 16 ans, sans les dons en nature. Près d'1,5 milliard de personnes devraient recevoir un traitement préventif contre ces maladies d'ici 2017. Leur nombre devrait ensuite diminuer.

L'investissement réclamé par l'OMS ne représente que 0,1% des dépenses de santé totales actuelles des pays à faible et moyen revenus touchés par les maladies tropicales négligées pour la période 2015 à 2030, a précisé l'OMS. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!