Verbier (VS): Malaise et coup de gueule en raison du manque de distanciation des skieurs
Publié

Verbier (VS)Malaise et coup de gueule en raison du manque de distanciation des skieurs

Des photos d’une foule compacte au départ de remontées de Téléverbier font réagir. Explication du président de la commune de Bagnes (VS).

par
Frédéric Nejad Toulami
Une foule nombreuse se pressait samedi à certaines remontées mécaniques du domaine skiable de Verbier.

Une foule nombreuse se pressait samedi à certaines remontées mécaniques du domaine skiable de Verbier.

MMS reporter

«Aujourd’hui, une situation invraisemblable à Verbier. Nous les propriétaires de cafés et restaurants avons fermé nos établissements sur ordre du Conseil d’État depuis le 4 novembre pour enrayer l’évolution de la pandémie et sauver la saison de ski. C’est vraiment un scandale d’anéantir nos efforts par des comportements inappropriés.…» Ce coup de gueule est celui du chef gastronomique de Sierre, Didier de Courten. Ce samedi sur son compte Facebook, il a fustigé une situation au pied des remontées de Téléverbier et demande au pouvoir politique de faire preuve «de courage selon sa conscience.»

Protocole sanitaire pourtant établi

Sous le feu des projecteurs en raison des conséquences de la pandémie et des décisions de la plupart des gouvernements européens d’empêcher les remontées mécaniques d’ouvrir cet hiver dans leurs pays respectifs, des stations helvétiques ont réagi officiellement. À l’image de Verbier, sur la commune de Bagnes, qui a établi et annoncé un protocole sanitaire strict à respecter. Comme porter un masque dans les cabines et en faisant la file aux remontées. Et respecter des distances. La police était censée veiller à la situation au départ des remontées.

Mais cela ne semble pas encore bien respecté ni contrôlé, à en croire des photos en provenance de Verbier ce samedi matin. Contactée, la police cantonale nous indique n’intervenir en soutien qu’en cas de demande de la police communale. Contactée samedi après-midi, celle-ci nous a indiqué qu’elle nous informerait plus tard…

20minutes.ch a alors fait réagir Éloi Rossier, président de la commune. «J’ai aussi vu ces images malheureuses et je suis monté aux pistes ce matin pour aller constater la situation par moi-même, déclare-t-il. Et en effet, le protocole mis en place était mal respecté par endroits, c’est pourquoi des mesures correctives sont en cours pour que ça ne se reproduise plus.» Éloi Rossier souligne toutefois que l’angle de prise de vue des photos diffusées accentue l’impression que la foule de skieurs était très serrée, même s’il ne nie pas un manque de distanciation par endroits et par moments. Il y avait un marquage au sol, selon lui, mais la neige l’aurait recouvert. Quant au personnel de Téléverbier, il n’a pas anticipé l’affluence de ce samedi, ce que le président de commune semble regretter. Mais il souligne que la police communale était sur le terrain ce samedi pour faire respecter le protocole sanitaire, «notamment aux Ruinettes, qui est un axe central de passage».

«Une situation inacceptable!»

Christophe Darbellay

Éloi Rossier insiste sur la responsabilité individuelle de chaque skieur et demande que le protocole soit mieux appliqué et respecté. Quant au président du Conseil d’État valaisan, Christophe Darbellay, il a fustigé la situation à Verbier sur le site du Nouvelliste.ch: «Ce ne sont pas les photos qu’il faut éviter, mais les situations de ce type. Au moment où l’Europe entière nous regarde, c’est inacceptable que Téléverbier ait été dans l’incapacité d’organiser des queues correctes, avec barrières, marquages au sol et rappel strict des règles.»

dr

Ton opinion

1720 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

pitteloud

07.12.2020, 00:58

darbellay c est quand meme le roi d un sacré zoo qu’est le valais. Plus le monde evolue, plus les valaisans retournent au néolitique, de vrais chasseurs cueilleurs. Politiciens valaisans y compris. Cette généralité est un fait!

Jean Phil

06.12.2020, 22:16

La débilité de ce "journal" éclat une nouvelle fois au grand jour ! Ici les commentaires sont ouvert (ils sont même grandement encouragé) par contre sur l'article qui montre les photos aujourd'hui (article publier seulement en fin de journée) ils ont vite été bloqué. ce qui nous prouve une fois de plus la malhonnêteté des rédacteurs

Bill

06.12.2020, 21:37

Pas plus inacceptable que les métros Parisiens.