Val-de-Ruz (NE): Malaise sur la RTS à l'approche des élections
Actualisé

Val-de-Ruz (NE)Malaise sur la RTS à l'approche des élections

La directrice d'une crèche est apparue dans une émission de la RTS portant sur l'emploi. Or elle vient d'être condamnée pour tentative de contrainte.

par
cge
François Clément et Sonia Barbosa ont débattu le 30 septembre dernier sur la RTS.

François Clément et Sonia Barbosa ont débattu le 30 septembre dernier sur la RTS.

Condamnée pour tentative de contrainte envers une ex-salariée, la directrice d'une crèche située au Val-de-Ruz s'est retrouvée dans une émission politique de la RTS pour défendre son modèle d'employabilité, selon «L'Express». Le 30 septembre, dans l'émission «Moi candidat.ch», la jeune PLR neuchâteloise Sonia Barbosa débattait du thème de l'emploi avec le jeune socialiste vaudois François Clément en vue des élections fédérales de ce dimanche. Tous deux devaient choisir une entreprise présentant un modèle d'emploi et le présenter à l'écran. Et c'est précisément la crèche de sa mère que la jeune femme a souhaité mettre en avant, une garderie du Val-de-Ruz dans laquelle elle est également employée comme assistante administrative.

En découvrant l'émission, le sang de l'ex-salariée en litige avec la mère de Sonia Barbosa n'a fait qu'un tour. «J'ai été virée suite à un colloque, en présence de mes collègues, lors duquel je n'ai pas voulu dévoiler l'identité d'une employée qui m'avait rapporté des propos me concernant», a confié la jeune femme à «L'Express». Une procédure est toujours en cours sur le plan civil pour licenciement abusif.

Interrogée par le quotidien neuchâtelois, Sonia Barbosa indique avoir été prise de court pour trouver une autre entreprise à présenter à l'écran. Sa mère, quant à elle, affirme avoir saisi cette occasion pour parler de la réinsertion professionnelle, sans chercher à s'ériger en modèle. La RTS, enfin, explique qu'elle n'avait aucunement connaissance de cette procédure pénale, d'autant qu'il n'y a eu aucune communication publique à ce propos.

Ton opinion