France: Malgré la crise, BNP Paribas reste bénéficiaire
Actualisé

FranceMalgré la crise, BNP Paribas reste bénéficiaire

Même sur fond de crise en Grèce, la banque française continue de faire du chiffre.

La banque française BNP Paribas a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net en hausse de 1,1% au deuxième trimestre 2011, à 2,12 milliards d'euros (2,5 milliards de francs), malgré une provision de 534 millions pour couvrir sa participation au plan européen de soutien à la Grèce.

Le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires) s'est pour sa part inscrit en repli de 1,7% juste sous la barre des 11 milliards d'euros.

8,1% de mieux qu'en 2010

Sur les six premiers mois de l'année, le produit net bancaire s'élève à 22,6 milliards d'euros, quasi stable (-0,2%) par rapport au 1er semestre 2010. Le résultat net s'inscrit en hausse de 8,1% à 4,74 milliards, malgré l'impact du provisionnement réalisé dans le cadre du plan de soutien à la Grèce.

BNP Paribas a expliqué détenir 2,3 milliards d'euros de dette grecque arrivant à maturité avant le 31 décembre 2020 et concernés par le plan européen, qui entraîne une perte de 21% sur ces titres pour les prêteurs privés. La provision de 534 millions sur les comptes du 2e trimestre couvre donc 21% de ce montant, ainsi que l'effet correspondant sur le portefeuille des activités assurance du groupe.

A cette provision, s'ajoutent encore 26 millions d'euros d'»effet négatif» de participations minoritaires dans des sociétés d'assurance qui détiennent aussi de la dette grecque, a-t-elle expliqué.

(ats)

Ton opinion