Actualisé 24.11.2009 à 11:04

Masters de LondresMalmené, Djokovic remporte le choc des titans

Le Serbe Novak Djokovic a gagné le duel des hommes en forme en battant le Russe Nikolay Davydenko en trois sets 3-6, 6-4, 7-5, lundi au Masters de Londres, confirmant ainsi son statut de favori pour la défense de son titre.

Ce remake de la finale de l'année dernière remportée par le Serbe opposait en effet les vainqueurs des deux gros tournois de l'automne, Shanghai, gagné par le Russe à la mi-octobre et Paris-Bercy par le Serbe il y a dix jours.

Très difficile à déborder, Davydenko a eu le dessus jusqu'à la fin du deuxième set, où un mauvais jeu lui a fait perdre le fil du match.

Alors qu'il avait été plutôt irrégulier, Djokovic s'est engouffré dans la brèche pour égaliser à une manche partout et faire le break dans la foulée dès le premier jeu de l'ultime manche. Tout paraissait fini pour Davydenko, d'autant qu'il avait fait intervenir le médecin quelques jeux plus tôt.

Mais le Russe a retardé l'échéance en débreakant alors que le Serbe servait pour le match à 5-4... pour reperdre son service immédiatement après.

Même s'il n'a pas toujours paru serein pour son entrée en lice - on l'a même vu jeté sa raquette au sol de rage après l'une de ses nombreuses fautes au deuxième set - le Belgradois a fini par donner raison à tous ceux qui le présentaient comme l'homme à battre à Londres.

Le N.3 mondial a remporté son onzième match d'affilée après ses deux titres à Bâle, avec au passage une victoire en finale sur l'enfant du pays Roger Federer, et à Paris-Bercy. Depuis l'US Open début septembre, il n'a perdu qu'une fois, en demi-finale du tournoi de Shanghai, face à Davydenko.

Reste à savoir si Djokovic aura la force d'aller jusqu'au bout après une saison extrêmement chargée. Avec 77 victoires, il est le joueur qui a le plus gagné sur le circuit, même s'il n'a pas toujours été en haut de l'affiche à cause de résultats en Grand Chelem plutôt décevants (une demi-finale à l'US Open).

A Paris-Bercy, il avait arraché le titre dans un tie-break face au Français Gaël Monfils, à l'issue d'une finale qu'il avait failli laisser échapper à causse d'un gros passage à vide au deuxième set.

Nadal battu

Rien n'est joué dans ce groupe B, d'autant que le premier match de la journée s'est soldé par la victoire de l'outsider, Robin Soderling, face à Rafael Nadal, en deux sets 6-4, 6-4.

C'était le premier match entre les deux joueurs depuis le fameux huitième de finale perdu à Roland-Garros par l'Espagnol.

Dans la O2 Arena, le Majorquin a été de nouveau nettement dominé. Malgré un break réussi tôt dans le second set, il n'a jamais donné l'impression de pouvoir retourner la situation, ses coups de fond de court ne faisant pas assez mal.

Soderling s'est appuyé sur de grosses balles de service, parfois frappées à plus de 220km/h, et a su prendre la majorité des initiatives dans l'échange.

Cet échec confirme les difficultés rencontrées par le N.2 mondial depuis qu'il est débarrassé des blessures qui ont gâché son été. L'Espagnol a obtenu des résultats honorables (finale à Shanghai, demi-finale à Paris-Bercy), mais n'a pas réussi à franchir le cap contre les tout meilleurs. Sa dernière victoire contre un des participants au Masters date du mois de mai à Madrid, contre Djokovic.

Si Nadal n'a jamais beaucoup apprécié le synthétique ni le tennis en salle, la surface n'explique peut-être pas tout, tant son jeu paraît manquer d'agressivité et de tranchant depuis quelques mois.

Soderling, qualifié au dernier moment grâce au forfait de l'Américain Andy Roddick, a prouvé qu'il n'avait pas volé sa place au Masters. (afp)

Federer en lice dès 21h45

Après une entrée en matière un brin laborieuse dimanche contre Verdasco, Roger Federer dispute ce soir (21h45) sa deuxième rencontre du Masters de Londres, contre le Britannique Andy Murray. Un joueur coriace, puisque le Suisse est mené 6-3 dans les confrontations directes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!