Actualisé 18.01.2007 à 13:02

Manche: Un porte-conteneur en perdition

BREST - D'importants moyens nautiques et aériens franco-britanniques ont été dépêchés en fin de matinée jeudi à l'entrée de la Manche pour sauver les 26 hommes d'équipage d'un porte-conteneur qui a lancé un appel de détresse, annonce la préfecture maritime de l'Atlantique basée à Brest (Finistère).

Alors qu'une météo exécrable règne sur le nord de l'Europe, les marins «ont abandonné le navire et embarqué dans des chaloupes de sauvetage (...) par des creux de six mètres et des rafales sous grain à 80-90km/h», a précisé à l'Associated Press Sylvain Le Berre, porte-parole de la préfecture maritime.

Le porte-conteneur britannique «MSC Napoli», long de 275 mètres, a lancé à 11h30 un appel de détresse alors qu'il se trouvait à environ 80km au nord de l'île d'Ouessant. L'équipage a constaté une «importante fissure à 1,50 mètre au-dessus de la ligne de flottaison côté tribord (droite), et le navire gîte de plus en plus», a précisé Sylvain Le Berre.

La préfecture maritime de l'Atlantique a immédiatement activé l'opération de secours. Deux hélicoptères Super Frelon de la Marine nationale ont décollé, suivis par les remorqueurs de haute mer «Abeille Bourbon et «Abeille Liberté», partis respectivement de Brest et de Cherbourg (Manche), et le bâtiment de sauvetage, d'assistance et de dépollution «Alcyon» (Brest). Les secours britanniques ont dépêché deux hélicoptères d'intervention Sea King et un remorqueur de haute mer.

Le bâtiment faisait route entre Anvers et le Portugal. La préfecture maritime ne connaît pas le nombre de conteneurs qu'il transporte. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!