Premier League: Manchester United conserve sa place

Actualisé

Premier LeagueManchester United conserve sa place

Il ne faut pas être cardiaque pour suivre la Premier League.

Au lendemain de la victoire de Liverpool à Fulham arrachée dans le temps additionnel, Manchester United a pris, lui aussi, un malin plaisir à jouer avec les nerfs de ses supporters.

Le Champion en titre s'est imposé 3-2 à Old Trafford devant Aston Villa pour conserver son fauteuil de leader. Les Mancuniens comptent un point d'avance sur Liverpool avec un match en retard à disputer. La délivrance pour la formation d'Alex Ferguson est venue des pieds d'un junior de 17 ans, l'Italien Federico Macheda. Ce Romain a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu sur une frappe enroulée superbe qui n'a laissé aucune chance au gardien amércain Friedl.

Menée au score sur un coup-franc de Ronaldo dans la surface, la formation de Birmingham avait réduit au silence tout Old Trafford avec deux buts de la tête de Carew (30e) et Agbonlahor (58e). Mais Ronaldo redonnait espoir au peuple mancunien en égalisant sur une frappe ras-terre (80e). Puis ce fut au tour de Macheda de réussir son coup de génie.

A Fulham, c'est Benayoun qui a donné la victoire à Liverpool. Avant ce but de la 92e, les Reds avaient tiré à quatre reprises sur les montants de Schwarzer ! Il a fallu un décalage de Gerrard à destination de Benayoun pour que les Reds matérialisent enfin leur domination.

Arsenal a, pour sa part, confirmé son net retour en forme en battant Manchester City 2-0. A l'Emirates, Cesc Fabregas, de retour après trois mois d'absence sur blessure, a distillé deux passes décisives pour Adebayor (8e/49e). Johan Djourou est resté sur le banc des Gunners, alors qu'en face Gelson Fernandes est entré à la 17e à la place de Bridge. L'international suisse a raté une balle d'égalisation à la 31e, tirant sur l'extérieur du poteau alors qu'il était en bonne position.

Chelsea a attendu son heure pour s'imposer 2-0 à Newcastle, malgré la présence sur le banc d'Alan Shearer. Une double grossière erreur du défenseur argentin Coloccini permettait à Lampard d'ouvrir le score (56e). Malouda assurait les trois points dix minutes plus tard. Les Magpies auront besoin d'un petit miracle pour éviter la relégation.

(ats)

Ton opinion