Manif antiguerre à Genève
Actualisé

Manif antiguerre à Genève

Dénoncer l'intervention israélienne au Liban, tel était le but, samedi, des quelque 1000 manifestants réunis pour une marche silencieuse.

Car «il n'y a plus de mots pour qualifier l'inqualifiable», a déclaré Anouar Gharbi, président de l'association Droit pour tous, qui organisait la manifestation. En tête du cortège, des manifestants portent un cercueil recouvert du drapeau de l'ONU: «Ici gît la conscience des Nations unies.»

«Un symbole fort, provocateur, mais judicieux pour réveiller les consciences», estime Elie, un jeune Libanais de 29 ans qui habite à Genève. De son côté, Micheline Calmy-Rey a, elle, été remerciée pour ses propos courageux relatifs à la situation au Proche-Orient.

(mem)

Ton opinion