Zurich: Manif' non-autorisée contre l'austérité
Actualisé

ZurichManif' non-autorisée contre l'austérité

Les coupes budgétaires dans l'éducation font rager à Zurich. Mercredi soir, un défilé sauvage s'est tenu. Il s'est terminé pacifiquement.

par
miw/dmz

Il y a peu, le canton de Zurich annonçait des mesures d'économies de 18 millions de francs dans les écoles, en particuliers les gymnases. Cette annonce a non seulement fait grand bruit dans la presse, elle a aussi poussé dans la rue entre 200 et 300 personnes mercredi entre 17h30 et 20h, selon la police de la ville.

La manifestation, qui s'est tenue sans autorisation, a été «tolérée» par les forces de l'ordre. Le défilé a démarré près de la gare. Alors que la foule a décidé de passer par la très chic Bahnhofstrasse, la police a fait barrage, notamment avec un canon à eau.

Au final, les participants ont pris un autre chemin et l'affrontement craint n'a pas eu lieu. La manifestation a été qualifiée de globalement pacifique par les agents. Seuls quelques pétards et feux d'artifice ont été tirés. Le trafic a aussi été perturbé.

Anti-avortement pas bienvenus

Les associations chrétiennes de Berne souhaitent organiser, le 16 septembre prochain, un défilé intitulé «Marche pour la vie». Mais elles se heurtent à la méfiance des autorités, qui craignent des débordements.

La Ville rappelle que l'an dernier, une manifestation du même genre a dégénéré avant même qu'elle ne démarre. Le secrétariat de parti évangélique a été attaqué et la police a dû tenir les anti-manifestation a bonne distance pendant tout le défilé. Le municipal Reto Nause est toutefois prêt à faire un geste en autorisant une manifestation «à un seul endroit».

Ton opinion