Actualisé

GenèveManifestation contre les disparitions forcées

Le rassemblement s'est déroulé en même temps que le 700e sit-in hebdomadaire des mères de disparus à Istanbul sur la place Galatasaray.

Le comité de soutien aux mères des disparus a demandé la fin des politiques d'impunité pour les auteurs des crimes de disparitions forcées.

Le comité de soutien aux mères des disparus a demandé la fin des politiques d'impunité pour les auteurs des crimes de disparitions forcées.

Keystone

Une centaine de personnes se sont rassemblées samedi sur la Place des Nations à Genève pour dénoncer les disparitions forcées en Turquie. Cette manifestation a eu lieu en même temps que le 700e sit-in hebdomadaire des mères de disparus à Istanbul.

Ces mères se réunissent pacifiquement chaque samedi à 12h00 sur la place Galatasaray avec des photos de leurs proches disparus. Elles sont connues comme les «Mères du samedi». La police turque a d'ailleurs dispersé la manifestation et interpellé au moins 23 participants. Elle a eu recours à des canons à eau et gaz lacrymogènes pour disperser la foule, selon un photographe de l'AFP.

A Genève, les manifestants ont également brandi des images de disparus. Chacun avait aussi amené un oeillet rouge. Le comité de soutien aux mères des disparus demande la fin des politiques d'impunité pour les auteurs des crimes de disparitions forcées. Une lettre a été transmise samedi au Comité des Nations unies sur les disparitions forcées pour faire toute la lumière sur ces crimes contre l'humanité.

Naciye, une Genevoise d'origine turque, était présente devant l'ONU. Touchée par la détresse de ces mères qui ont perdu un enfant, elle voulait leur apporter son soutien, car «ça peut arriver à tout le monde». Elle déplore le climat de plus en plus répressif qui règne en Turquie où résident encore des membres de sa famille.

Les disparus sont principalement des défenseurs des droits humains, des Kurdes, des Assyriens ou des Chaldéens. D'autres sont des militants de gauche ou d'extrême gauche. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!