Proche-Orient: Manifestation pour la coexistence en Israël

Actualisé

Proche-OrientManifestation pour la coexistence en Israël

Plusieurs centaines d'Israéliens, juifs et arabes, ont manifesté dimanche «pour la coexistence», dans la ville arabe isrélienne d'Oum el-Fahem, a rapporté la télévision publique.

Ce rassemblement a été organisé en réponse à une manifestation de l'extrême-droite dans cette localité le mois dernier.

Les manifestants, qui ont déroulé une banderole sur laquelle était marqué «paix coexistence et fraternité», ont été accueillis avec des fleurs par les habitants.

«Vous êtes tous nos hôtes, juifs ou arabes, laïcs ou religieux», a déclaré aux manifestants le maire Mahmoud Mustapha, dans un discours de bienvenue.

Le 24 mars, une manifestation de l'extrême-droite avait provoqué la colère de la population et entraîné des heurts avec la police israélienne.

Accusation

Quelque 3000 policiers anti-émeute avaient eux été déployés dans et autour d'Oum el-Fahem, au nord-est de Tel Aviv, où vivent 44 000 Arabes israéliens.

L'extrême-droite entendait exercer son droit de manifester n'importe où en territoire israélien, alors qu'elle accuse les Arabes israéliens d'être des «traîtres» qui selon eux soutiennent les Palestiniens contre l'Etat dont ils sont citoyens.

Les Arabes israéliens sont les descendants de Palestiniens restés sur leur terre au moment de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Cette communauté compte 1,2 million de personnes, soit près d'un cinquième de la population totale. Plusieurs rapports officiels israéliens et des institutions telles que la Cour suprême ont admis que les Arabes israéliens étaient victimes de discriminations économiques et sociales.

(ats)

Ton opinion