Etats-Unis: Manifestation pro-palestinienne à New York

Actualisé

Etats-UnisManifestation pro-palestinienne à New York

Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues de New York vendredi soir pour dénoncer l'offensive israélienne contre la bande de Gaza et réclamer l'arrêt des violences.

Entre 2000 et 3000 manifestants ont envahi les rues animées aux abords de Times Square.

Entre 2000 et 3000 manifestants ont envahi les rues animées aux abords de Times Square.

Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris a en revanche été à nouveau interdite par les autorités françaises.

Entre 2000 et 3000 manifestants ont envahi les rues animées aux abords de Times Square, dans Manhattan, selon la police. Ils brandissaient des drapeaux palestiniens et des pancartes condamnant l'offensive israélienne. «Libérez, libérez la Palestine!» et «1,2,3,4, arrêtez le massacre, arrêtez la guerre!», scandait notamment la foule.

Malgré l'interdiction du gouvernement de François Hollande, des milliers de personnes pourraient, comme la semaine dernière, battre le pavé dans la capitale française.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé les organisateurs à «renoncer à la manifestation» (prévue à 15h00), au motif qu'elle «présente de sérieux risques de troubles à l'ordre public et des risques d'affrontements».

«Aucun débordement de haine, aucun affrontement ne sauraient être tolérés», a-t-il prévenu. Le rassemblement de samedi dernier avait dégénéré en violences spectaculaires dans le quartier parisien de Barbès. Dix-sept policiers et gendarmes avaient été blessés et 44 personnes interpellées. (ats)

Le conseil d'Etat devra se prononcer à Paris

Les organisateurs d'une manifestation propalestienne interdite samedi à Paris ont saisi en urgence le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française, qui devra se prononcer en fin de matinée, a-t-on appris de sources judiciaires.

Le rassemblement interdit par la préfecture de police en raison de risques de débordements était prévu à 15H00 (13H00 GMT) place de la République, en plein centre de Paris. Le tribunal administratif de Paris a déjà confirmé vendredi soir l'interdiction, mais les organisateurs ont fait appel.

Ton opinion