Crise du lait: Manifestations à La Chaux-de-Fonds et Moutier

Actualisé

Crise du laitManifestations à La Chaux-de-Fonds et Moutier

Environ 140 producteurs de lait ont manifesté mardi à La Chaux-de-Fonds (NE) et à Moutier (BE) pour réclamer une hausse des prix payés par les distributeurs.

Les tracteurs mobilisés pour l'occasion ont provoqué des ralentissements de trafic.

Une centaine de producteurs ont défilé à La Chaux-de-Fonds à bord de tracteurs à l'appel du syndicat Uniterre. Ils ont marqué un premier arrêt devant un centre Coop de l'Avenue Léopold-Robert et un second devant le centre Migros-Métropole, a indiqué à l'ATS Valentina Hemmeler-Maïga, présidente d'Uniterre Neuchâtel.

Selon elle, les manifestants ont acheté une brique de lait dans les deux magasins. Ils ont simultanément apposé des étiquettes de revendication sur les produits laitiers figurant dans les rayons. Uniterre demande le relèvement de 62 centimes à un franc du prix indicatif du litre de lait payé aux producteurs.

A Moutier

Des producteurs de lait se sont également rassemblés à Moutier, a indiqué le secrétariat d'Uniterre pour le Jura et le Jura bernois. De là, une quarantaine de paysans ont gagné en tracteurs la Coop de Reconvilier (BE), où ils ont procédé à une distribution de lait et diffusé des informations sur le sens de leur mouvement.

Lundi, les producteurs de lait affiliés au syndicat Uniterre avaient bloqué les entrées de l'entreprise Elsa, une filiale de Migros à Estavayer-le-Lac (FR). Les manifestants demandent à la Confédération d'organiser des négociations entre producteurs et distributeurs de lait.

OFAG

De son côté, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) estime qu'il revient à l'interprofession du lait de se déterminer sur la question. Selon Jean-Marc Chappuis, porte-parole de l'OFAG, les membres d'Uniterre constituent «une minorité non représentative des 27'000 producteurs de lait en Suisse».

Il n'empêche que le mouvement se poursuit un peu partout en Suisse, dans la foulée des actions européennes. Uniterre prévoit ainsi d'organiser mercredi des ventes directes de lait à Lausanne. Un rassemblement de producteurs est annoncé également pour jeudi près de Nyon (VD), et pour vendredi à Villars-sur-Glâne (FR).

Jusqu'à samedi

En outre, des manifestations sont prévues samedi matin à Genève et dans l'après-midi en Gruyère, à l'occasion de la désalpe de Sorens (FR). Les producteurs de lait réclament des rémunérations couvrant les prix de production. Les protestations des paysans suisses rejoignent celles de leurs homologues européens.

Ainsi mardi à Paris, des producteurs français ont distribué gratuitement des milliers de litres de lait place de la République. A l'appel de la Confédération paysanne, les paysans de l'Hexagone sont en grève depuis douze jours pour exiger des mesures de régulation face à la chute des prix.

(ats)

Ton opinion