Manifestations de l'UDC à Berne
Actualisé

Manifestations de l'UDC à Berne

A deux semaines exactement des élections fédérales, l'UDC mobilise ses troupes samedi à Berne.

Drapeaux en tête, ses militants défileront à travers la ville jusqu'à la Place fédérale. Leurs opposants ont appelé à une contre-manifestation, 500 mètres plus loin.

Les membres et sympathisants de l'UDC doivent se rassembler dès midi près de la Fosse aux Ours. Le parti attend la venue de 5000 à 10 000 personnes. Sous le slogan «Nous nous engageons pour notre Suisse», ils traverseront en cortège la vieille-ville pour rejoindre la Place fédérale, où doivent s'exprimer les conseillers fédéraux Christoph Blocher et Samuel Schmid.

La contre-manifestation, intitulée «UDC pas la bienvenue», est tolérée par la municipalité bernoise mais n'a pas été officiellement autorisée. Ses organisateurs, regroupés dans le comité «Mouton Noir», ont appelé à un rassemblement pacifique dès midi devant la cathédrale pour dénoncer le racisme.

Débordements craints

Ils sont soutenus par plus de 50 organisations, dont les jeunesses socialistes, la gauche alternative, ACOR-SOS Racisme, attac, des sections d'Unia et des groupes autonomes. Les autorités craignent des débordements, des extrémistes des deux bords ayant appelé sur Internet à rallier la capitale.

L'UDC a indiqué dans un communiqué vouloir une manifestation pacifique et s'est en conséquence distanciée «catégoriquement» des appels lancés par les extrémistes de droite et de gauche. La sécurité de la manifestation sera garantie, a assuré le parti.

La police bernoise aura dans tout les cas fort à faire pour éviter une confrontation directe entre les deux camps. De plus, elle doit assurer le même jour la sécurité de plusieurs autres événements, dont un match de foot entre Berne et Lucerne. (ats)

Ton opinion