Actualisé 02.07.2015 à 19:17

Crise grecqueManifs de soutien à la Grèce à Berne et Lausanne

Plusieurs dizaines de personnes sont descendues dans les rues de la capitale, ainsi que dans le chef-lieu vaudois, pour réclamer davantage de solidarité avec le peuple grec.

Une banderole a été déployée sur la passerelle qui surplombe la place de l'Europe à Lausanne, en prévision de la manifestation en soutien au peuple grec.

Une banderole a été déployée sur la passerelle qui surplombe la place de l'Europe à Lausanne, en prévision de la manifestation en soutien au peuple grec.

Près de 200 personnes ont manifesté jeudi, à Berne et à Lausanne, en solidarité avec les Grecs. A Berne devant le bâtiment où se tient la Délégation de l'UE, les manifestants ont demandé la fin du «dikat» de la dette.

«La Grèce a besoin de notre solidarité, la Grèce n'est pas seule, ont scandé les manifestants à l'appel de l'association «Solidarité avec la Grèce», qui rassemble syndicats, partis de gauche et de jeunes. Le dénigrement du peuple grec et de son gouvernement doit prendre fin.»

L'association ne va pas seulement protester ces prochaines semaines contre la «politique anti-sociale et anti-démocratique de l'UE». Elle va aussi collecter de l'argent et des médicaments pour les organismes d'entraide grecs.

Flash mob à Lausanne

Plus tôt dans la journée, une vingtaine de personnes ont participé au centre de Lausanne à une flash mob de soutien au peuple grec. Sous un soleil de plomb, les Jeunes du Mouvement pour le socialisme (JMPS) ont déployé une banderole appelant à la «Solidarité avec le peuple grec. Non à l'austérité».

Les militants espèrent un front uni de la gauche pour un non lors du vote de dimanche. Le 5 juillet, les Grecs doivent se prononcer sur la dernière version d'une proposition d'accord des créanciers de la Grèce, qui prévoit une série de réformes et de mesures budgétaires en échange d'une poursuite du soutien financier au pays. (ats)

Plusieurs milliers de manifestants à Paris en soutien à la Grèce

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté jeudi soir à Paris à l'appel de syndicats et de partis politiques de gauche et d'extrême gauche, pour exprimer leur soutien au peuple grec, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le cortège, au sein duquel flottaient notamment des drapeaux du Parti de Gauche, proche du mouvement Syriza du Premier ministre grec Alexis Tsipras, du Parti communiste et du Nouveau parti anticapitaliste (extrême gauche), a défilé en scandant «Solidarité avec le peuple grec !» ou encore «Résistance en Grèce, en France !» La banderole de tête, proclamant «Avec les Grecs, unis contre l'austérité. Refusons les diktats de la finance», était aux couleurs du drapeau hellénique : bleue et blanche.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!