Bâle: Manor surveille ses clients via leurs natels
Actualisé

BâleManor surveille ses clients via leurs natels

Une filiale bâloise de la chaîne analyse les déplacements de ses clients dans son magasin. Pour cela, elle accède aux données wi-fi de leurs téléphones portables.

par
ofu
Voici ce que la filiale bâloise a affiché à l'entrée de son magasin.

Voici ce que la filiale bâloise a affiché à l'entrée de son magasin.

«Nous effectuons actuellement une étude statistique anonyme pour déterminer les flux de consommateurs. Il suffit d'éteindre votre wi-fi et votre bluetooth si vous ne voulez pas y participer.» C'est ce qui est écrit sur un petit panneau, installé à l'entrée d'une filiale Manor à Bâle, écrit jeudi le «TagesAnzeiger».

Selon le quotidien alémanique, il s'agit là d'une toute nouvelle technique pour mesurer non seulement l'affluence en matière de consommateurs, mais également leur comportement. Gudio Rudolphi, consultant en informatique, confirme: «Je ne connais aucun autre commerce de détail qui utilise ce genre de procédé.» Seul Globus a déjà traqué ses clients via wi-fi et bluetooth, note l'expert qui ajoute que la chaîne de magasins a rapidement mis fin à l'essai.

Contacté, Manor précise qu'il s'agit d'un projet temporaire, touchant uniquement les rayons du supermarché. Selon le magasin, les données sont uniquement récoltées en vue d'un futur agrandissement des rayons, explique la porte-parole Elle Steinbrecher. «Plus concrètement, Manor mesure uniquement les pas effectués par les consommateurs.»

Un procédé légal

Malgré ces explications, la fondation alémanique pour la protection des consommateurs voit cette nouvelle manière de faire d'un mauvais oeil. «Même si le magasin est obligé d'en informer les consommateurs, nous ne sommes pas enchantés à ce que ce type de procédé se répande. Et la loi actuelle en matière de la protection des données ne permet pas de l'interdire», affirme Sara Stalder.

Le porte-parole du préposé fédéral à la protection des données, Francis Meier, confirme que la technique est légale, à condition que les données récoltées soient effacées assez rapidement et anonymisées. Une autorisation est uniquement nécessaire lorsque les données servent à analyser le comportement d'une seule personne.

Comment ça fonctionne?

Chaque smartphone émet des signaux ainsi qu'un numéro, appelé adresse MAC, permettant d'identifier chaque appareil. En accédant à ces données, il est possible de localiser tous les déplacements des personnes dans le magasin. Il suffit de désactiver le wi-fi et le bluetooth pour ne pas transmettre ses données.

Ton opinion