Etude: Manque de sommeil? Gare aux faux souvenirs!
Actualisé

EtudeManque de sommeil? Gare aux faux souvenirs!

Selon une récente étude américaine, la fatigue augmenterait la probabilité de se souvenir de choses n'ayant jamais existé.

par
cam
La mémoire se fait moins fiable lorsque les heures de sommeil manquent. (photo: dr)

La mémoire se fait moins fiable lorsque les heures de sommeil manquent. (photo: dr)

Alors que le nombre d'heures totales passées dans les bras de Morphée tend à diminuer, voilà une étude qui pourrait contribuer à une inversion de tendance. Car, selon des scientifiques de l'Université d'Irvine (Californie) -dont les travaux ont été publié par la revue Psychological Science-, les individus qui ne dorment pas suffisamment ont de fortes chances d'avoir de faux souvenirs, rapporte figaro.fr.

Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs ont sollicité près de 200 personnes. Une trentaine avait été privée d'une partie de sommeil la nuit précédente. Les cobayes ont dû alors remplir un questionnaire qui comprenait un élément volontairement faux: il leur était demandé si, après les attentats du 11 septembre 2001, ils avaient vu la vidéo «largement diffusée» du crash en Pennsylvanie du quatrième avion détourné et filmée par un témoin. Or, une telle vidéo n'existe pas.

Parmi les cobayes qui avaient peu dormi, plus de la moitié (54%) ont déclaré avoir vu cette vidéo, contre seulement un tiers de ceux qui avaient dormi normalement. Pour les scientifiques, les conclusions de cette étude pourraient bien avoir des implications légales, après de plus amples recherches. Notamment quant à la crédibilité devant être accordée à la parole des témoins dans un procès. «Lors des gardes à vue prolongées, les policiers ont tendance à jouer sur l'état de fatigue des suspects pour les faire avouer», ont expliqué les auteurs de l'étude.

Ton opinion