Actualisé 04.02.2009 à 10:10

procès

Manu Dibango accuse Rihanna et Michael Jackson de vol

Le chanteur africain Manu Dibango poursuit en justice Michael Jackson et Rihanna, pour avoir volé la mélodie de l'une de ses chansons.

Rien ne va plus pour Michael Jackson! Après la plainte de John Landis, le réalisateur du clip «Thriller», c'est au tour de Manu Dibango d'attaquer le roi de la pop.

Le chanteur camerounais, âgé de 75 ans, affirme que son titre «Soul Makossa», datant de 1972, a été utilisé par Michael Jackson dans son titre «Wanna Be Startin' Somethin'», qui figure dans l'album «Thriller».

Michael Jackson avait conclu un accord financier avec Manu Dibango, après avoir reconnu avoir utilisé une partie de sa chanson.

Mais le problème a refait surface, lorsque Rihanna a eu l'autorisation de Michael Jackson d'utiliser la mélodie du titre pour son single «Please Don't Stop The Music». Manu Dibango n'a pas été contacté pour ça, et n'a jamais donné son autorisation.

D'après les documents déposés à Paris hier, Manu Dibango demanderait 500'000 euros (747'000 francs suisses) de dommages et intérêts.

Ses avocats ont aussi demandé à la cour d'empêcher que Sony BMG et la Warner perçoivent les revenus de ces chansons tant qu'un jugement n'a pas été prononcé.

Les juges français décideront, le 17 février, de la suite à donner à cette affaire.

Manu Dibango: «Soul Makossa»

Michael Jackson: «Wanna Be Startin' Somethin'»

Rihanna: «Please don't stop the music»

Auteur: fab avec wenn

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!