Actualisé 25.10.2010 à 23:05

Challenge LeagueManuel Bühler veut rebondir très vite

Le milieu de terrain et Yverdon se sont séparés à l'amiable, mercredi passé, mais le joueur assure ne pas être la cause de ce divorce.

par
Grégory Beaud
Le milieu de terrain offensif (en blanc) ne demande qu'à briller de nouveau sur les terrains suisses.

Le milieu de terrain offensif (en blanc) ne demande qu'à briller de nouveau sur les terrains suisses.

«Je me sens en pleine forme, j'ai 27 ans et je pense que je ne me suis jamais senti aussi bien depuis le début de ma carrière». Au bout du fil, le ton du Neuchâtelois est déterminé. Il veut rapidement tourner la page sur son aventure nord-vaudoise: «Je n'avais plus la confiance de l'entraîneur. Dans ces conditions, c'était mieux de ne pas continuer.» Du côté du président Paul-André Cornu le ton est diplomatique: «Il y avait un problème, il est réglé. Les deux parties n'avaient plus d'intérêt à collaborer.»

Eternel espoir du football suisse, l'Helvético-colombien avait même attiré l'attention de Barcelone, alors qu'il n'avait pas 18 ans. Aujourd'hui, il se bat pour ne pas tomber dans l'anonymat. De club en club, Manuel Bühler a déjà beaucoup bourlingué. Ces multiples changements de maillot pourraient même lui être préjudiciables dans sa quête d'un nouveau contrat. «Que les choses soient claires, nous ne nous sommes pas quittés en de mauvais termes avec Yverdon. C'était mieux pour tout le monde de mettre fin à mon contrat qui arrivait de toute façon à échéance en juin.»

Si son agent lui a conseillé de prendre quelques jours de congé, mais Manuel Bühler veut rapidement trouver un nouvel employeur. «Dans l'idéal, j'aimerais un club de Super League, précise-t-il. J'ai besoin que l'on me donne une vraie chance de réussir au sein d'une structure professionnelle. Les qualités, je suis persuadé de les avoir.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!