Manuela R., Suissesse de 17 ans étranglée en Irlande

Actualisé

Manuela R., Suissesse de 17 ans étranglée en Irlande

GALWAY. Le corps sans
vie d'une jeune Bernoise
a été retrouvé dans un
terrain vague. Effondrée,
sa tante témoigne.

Fille unique, Manuela R. allait fêter son 18e anniversaire le 5 novembre. Elle habitait Hinterkappelen (banlieue de Berne), et faisait son apprentissage dans un centre de réhabilitation pour prisonniers à Fribourg. «Elle voulait constamment aider les autres. Une fille très positive qui croquait la vie à pleines dents», nous a confié la tante de la victime hier soir. Manuela R. sortait depuis six mois avec un jeune homme, averti mardi soir. «Il est venu à la maison mais est reparti très vite, sous le choc», poursuit la tante. Egalement prévenus mardi soir, les parents ont décidé de ne pas aller en Irlande. «Cela ne rendra pas leur fille à la vie», constate la tante.

Manuela R. était arrivée à en Irlande le week-end dernier avec 43 autres Suisses. Elle suivait un cours d'anglais de deux semaines dans la ville de Galway (ouest). Sa famille d'accueil a déclaré l'avoir vue pour la dernière fois lundi vers 19 h 30, avant qu'elle ne sorte en ville. Pour rejoindre le centre de Galway, elle a pris un raccourci utilisé par la majorité des étudiants. Ce chemin, qui traverse un terrain vague et longe une voie ferrée, comporte une portion non éclairée. C'est là qu'un homme promenant son chien a retrouvé le corps mardi matin. Ses habits étaient déchirés. La police ne confirme pas pour l'heure une information des médias irlandais selon laquelle l'adolescente aurait été agressée sexuellement. Mais elle n'en exclut pas la possibilité, cela d'autant plus qu'une femme a été agressée il y a quelques semaines non loin de l'endroit où le corps de la Bernoise a été découvert. La police avait d'ailleurs arrêté un suspect le 24 septembre puis l'avait relâché. jmp/lüs/ats

Ton opinion