Football - Argentine: Maradona auditionné dimanche par la FIFA
Actualisé

Football - ArgentineMaradona auditionné dimanche par la FIFA

Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, sera entendu dimanche à Zurich par la Fédération internationale de football (FIFA), qui a ouvert une procédure disciplinaire pour ses propos grossiers après la qualification de sa sélection pour le Mondial-2010, a annoncé mardi la FIFA.

Diego Maradona avait tenu des propos particulièrement outranciers après la victoire de l'Argentine (1-0) devant l'Uruguay, le 14 octobre, synonyme d'accession en Coupe du monde.

«A ceux qui n'ont pas cru en nous, je demande pardon aux dames, qu'ils me la sucent et continuent à me sucer!», avait-il déclaré, répétant à plusieurs reprises cette expression.

La FIFA avait décidé deux jours plus tard d'ouvrir une procédure disciplinaire à l'encontre de l'ancienne légende du football argentin. «Selon l'article 58.a, quiconque porte atteinte à la dignité d'une autre personne par ses actes ou ses paroles doit être sanctionné», avait indiqué le président de la FIFA, Joseph Blatter.

Les sanctions prévues sont une suspension «pour un minimum de cinq matches», une interdiction d'accès au stade et une amende «d'au moins 20 000 francs suisses» (13 000 euros).

Depuis le début de la polémique ayant suivi ces déclarations, Maradona a refusé de revenir sur ses propos.

«Je demande pardon aux dames, à ma mère, aux femmes argentines, aux femmes uruguayennes, aux femmes du monde entier. Mais à elles seules. Pas aux autres, a-t-il affirmé. Je ne vais pas faire marche arrière. Je n'ai pas à m'excuser. J'ai juste voulu me défouler sur ceux qui avaient parlé et dit beaucoup de choses, rien de plus.» (afp)

Ton opinion