Vendée Globe: Marc Guillemot tente de porter assistance à Yann Elies
Actualisé

Vendée GlobeMarc Guillemot tente de porter assistance à Yann Elies

Le skipper Marc Guillemot (Safran) tentait vendredi de porter assistance au large de l'Australie à son concurrent du Vendée Globe Yann Elies (Generali), victime d'une fracture du fémur, dans des conditions de mer devenues très difficiles avec des creux de 8 mètres.

«Il y a beaucoup de mer et du vent, je suis passé au ras de son tableau arrière et j'ai lancé une bouteille d'eau et des médicaments en visant l'intérieur de son habitacle pour qu'il puisse l'attraper sans bouger», a expliqué sur RTL Marc Guillemot qui n'a toutefois pas encore réussi à secourir Yann Elies.

«Les conditions sont difficiles, de savoir qu'il y a un gars qui souffre à côté c'est vraiment dur», a déclaré Marc Guillemot. «J'ai pu lui parler et ça a été un grand réconfort pour lui». Le skipper de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) souffre le martyr et est donc dans l'incapacité d'atteindre les analgésiques pourtant situés à deux mètres de lui.

Yann Elies est en communication régulière avec le médecin de la course, Jean-Yves Chauve, qui a diagnostiqué une fracture non-ouverte au tiers inférieur du fémur gauche. Une frégate médicalisée de la marine australienne, le «HMS Arunta», a pris la mer vendredi et devrait pouvoir se rendre sur zone sous 48 heures. (ap)

Ton opinion