Ski alpin: Marcel Hirscher sonne les cloches de ses adversaires
Actualisé

Ski alpinMarcel Hirscher sonne les cloches de ses adversaires

L'Autrichien remporte pour la cinquième fois le slalom d'Adelboden. Zenhäusern (5e) et Yule (8e) ratent le podium.

par
Sport-Center
Seizième podium à Adelboden et... seizième cloche pour Marcel Hirscher.

Seizième podium à Adelboden et... seizième cloche pour Marcel Hirscher.

Keystone

Incroyable Marcel Hirscher ! Le technicien autrichien est devenu le premier skieur de l'histoire à s'être imposé à neuf reprises sur la même piste (cinq fois en slalom, quatre fois en géant), en l'occurrence la Chuenisbärgli d'Adelboden. Vainqueur du géant samedi, il a récidivé dimanche en slalom, au prix d'une deuxième manche de toute beauté.

Hirscher est monté sur le podium du slalom d'Adelboden pour la dixième fois consécutive depuis 2010, célébrant au passage sa 67e victoire de Coupe du monde. Troisième de la première manche, il a été tout simplement exceptionnel sur le second tracé. Il s'est imposé avec une demi-seconde d'avance sur le Français Clément Noël, qui monte pour la première fois sur le podium, et 0''71 sur son éternel rival norvégien Henrik Kristoffersen. Meilleur chrono de la 1re manche, l'Autrichien Marco Schwarz a connu l'élimination juste avant le mur final.

Zenhäusern passe de la 9e à la 5e place

Côté suisse, la déception est à la hauteur de l'attente que les récents résultats avaient suscitée. Le meilleur d'entre eux a finalement été Ramon Zenhäusern. Neuvième de la première manche, le médaillé d'argent de PyeongChang a réalisé le quatrième temps sur le second tracé pour remonter à la cinquième place, à 0''97 de Hirscher et à 0''26 du podium.

Vainqueur à Madonna, Daniel Yule avait évidemment rêvé de récidiver à domicile, mais le Valaisan, sixième de la première manche, a reculé de deux places pour terminer huitième, à 2''05 du vainqueur. Quant au Genevois Tanguy Nef, il est tombé à deux reprises, mais a tenu à finir sa deuxième manche. Il termine 25e à 10''17. Reto Schmidiger (excellent 7e de la première manche) et Luca Aerni (10e) ont tous deux enfourché sur le second tracé.

En matinée, lors de la première manche, Sandro Simonet et Noël von Grünigen (le fils de Michael) n'avaient pas réussi à se qualifier, alors que les Romands Loïc Meillard et Marc Rochat avaient tous deux été éliminés.

Ton opinion