Tour de France: Marcel Kittel s'impose au sprint
Actualisé

Tour de FranceMarcel Kittel s'impose au sprint

L'Allemand (Argos) s'est imposé à Saint-Malo lors de la 10e étape du Tour de France. Il avait déjà remporté la 1re étape à Bastia. Christopher Froome (Sky) reste maillot jaune.

Marcel Kittel a devancé son compatriote Andre Greipel et Mark Cavendish au terme des 193 km de l'étape. Cavendish, grand favori du sprint, a été impliqué dans un incident à quelques centaines de mètres de la ligne. Le Britannique a donné un coup d'épaule à Tom Veelers, qui avait stoppé son effort, ce qui a provoqué la chute de ce coéquipier néerlandais de Kittel.

Kittel (25 ans) a célébré la 50e victoire de sa carrière professionnelle. Il compte deux succès à la Vuelta et désormais donc deux aussi sur le Grande Boucle.

Dans cette étape ensoleillée, cinq coureurs ont pris les devants avant même le deuxième kilomètre. Les Espagnols Juanjo Oroz et Luis Angel Maté, les Français Julien Simon, initiateur de l'échappée, et Jérôme Cousin, le Néerlandais Lieuwe Westra ont pris jusqu'à 5'05 d'avance (Km 32) avant que les équipes des sprinters prennent les commandes du peloton.

L'écart est redescendu à deux minutes et demie, à 50 kilomètres de l'arrivée, malgré une relance de Westra, tenté de prolonger son effort au sommet de la seule côte du parcours (Km 142). Le vent, longtemps contraire, a poussé la course dans les 18 derniers kilomètres et la jonction est intervenue seulement à moins de 6 km de la ligne.

Le classement général n'a subi aucune modification au lendemain du jour de repos. Mercredi, la 11e étape proposera un contre-la-montre individuel de 33 km entre Avranches et le Mont-Saint-Michel. (ats)

Ton opinion