Marée noire aux Philippines: nouvelle fuite
Actualisé

Marée noire aux Philippines: nouvelle fuite

Une nouvelle fuite de pétrole a été observée du tanker naufragé au large des Philippines, déjà responsable de la pire marée noire dans l'histoire du pays.

Greenpeace a estimé que le bateau représentait une "bombe à retardement" écologique.

Le mazout a commencé à s'échapper de la cale du Solar I dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué le responsable des garde-côtes, le vice-amiral Arturo Gosingan.

Virginia Ruivivar, porte-parole de la compagnie pétrolière Petron Corp, qui avait affrété le tanker, avait auparavant indiqué lundi que la fuite de pétrole était limitée à un seul réservoir et qu'elle avait cessé.

Le Solar I, qui repose par environ 900 mètres de fond, a sombré le 11 août au large des côtes du centre de l'archipel philippin avec deux millions de litres de pétrole à son bord. Depuis, environ 200.000 litres se sont déversés dans la mer entre les îles centrales de Panay et de Guimaras (environ 460 km au sud de la capitale, Manille). (ats)

Ton opinion