Mariage en grande pompe pour la presse de l'arc
Actualisé

Mariage en grande pompe pour la presse de l'arc

NEUCHATEL/BIENNE (BE) – "L'Express", "L'Impartial" et "Le Journal de Jura" se rapprochent dès aujourd'hui.

Le premier numéro commun doit paraître aujourd'hui. Edités à l'enseigne d'Arc Presse, les trois titres conserveront leur appellation, sous une ligne graphique renouvelée marquant leur rapprochement. Ils auront désormais des pages communes pour les rubriques «Suisse», «économie générale» et «monde».

Cette nouvelle situation va entraîner des licenciements pour les trois titres. Des restructurations ont déjà eu lieu au sein de la rédaction de L'Express, qui tire à 25 000 exemplaires. En novembre, le président de la Société neuchâteloise de presse (SNP), Fabien Wolfrath, avait parlé de 10 licenciements «au maximum». Le rapprochement des deux quotidiens neuchâtelois et de celui du Jura bernois vise à assurer la rentabilité et la stabilité de titres minés par l'érosion de leur lectorat. Les quotidiens neuchâtelois, en particulier, n'ont pas été à la fête ces dix dernières années, malgré une stabilisation enregistrée l'an dernier. La convention de collaboration entre les trois titres, signée en novembre dernier, avait entraîné la démission de Mario Sessa, rédacteur en chef de L'Express et L'Impartial. Nommé depuis à L'Hebdo, ce dernier avait invoqué «des divergences de vues inconciliables sur les options stratégiques de la direction». Edité à Delémont, Le Quotidien Jurassien» (QJ) a choisi de ne pas s'associer au rapprochement mis en oeuvre à Neuchâtel et Bienne. (ats)

Ton opinion