Sondage pré-votations - Mariage pour tous confortable, initiative «99%» en danger
Publié

Sondage pré-votationsMariage pour tous confortable, initiative «99%» en danger

La 2e vague du sondage «Tamedia/20 minutes» donne encore une bonne avance à la modification du Code civil. En revanche, les avis favorables à l’initiative «99%» s’effritent toujours plus.

par
Yannick Weber
Les deux objets en votation se dirigent vers des destins opposés.

Les deux objets en votation se dirigent vers des destins opposés.

20min/Christian Bonzon

Les avis semblent figés concernant le mariage pour tous: il n’y a que peu de changements entre la première et la deuxième vague de notre sondage «Tamedia/20 minutes». Si la votation avait lieu aujourd’hui, 66% des Suisses voteraient en faveur du projet (64% il y a trois semaines) et 33% diraient non (35% précédemment). Comme lors du premier sondage, seul 1% des répondants dit n’avoir pas encore décidé.

Jeunes femmes des villes les plus favorables

Une nouvelle fois, les soutiens les plus forts se trouvent chez les femmes, chez les habitants des villes et chez les jeunes. 73% des femmes qui ont répondu au sondage s’apprêtent à dire oui contre 58% des hommes. Le soutien dans les villes se monte à 72% contre 62% dans les campagnes. Enfin, dans la tranche d’âge 18-34 ans, c’est très marqué: 76% des gens voteraient oui et seulement 23% non (1% d’indécis). Mais même chez les retraités, le projet est soutenu, bien que très légèrement (53% de oui, 45% de non).

Parmi les partis politiques, seul l’UDC est majoritairement contre le projet avec 58% de non. Les électeurs du Centre (61% de oui) et du PLR (63%) semblent convaincus. Le soutien se renforce à mesure qu’on vire à gauche, avec notamment 92% des électeurs des Verts qui diraient oui.

En termes de régions linguistiques enfin, seule la Suisse italienne montre une très légère retenue, avec «seulement» 55% de oui (66% en Suisse alémanique, 67% en Suisse romande).

Taxer les riches n’a pas la cote

Pour l’initiative «99%» des Jeunes socialistes, c’est un peu plus compliqué. Alors que le score était encore serré lors de notre première vague de sondage, les oppositions semblent désormais s’accentuer. Seuls 40% des votants diraient oui, contre 55% qui diraient non (45% oui et 49% non il y a trois semaines).

Là aussi, les caractéristiques sociales des répondants au sondage ont une influence. Ainsi, 45% des femmes pensent voter oui, contre seulement 35% des hommes. Les Romands sont légèrement moins défavorables (45% de oui) que les Alémaniques (39%) et les Tessinois (37%). Les habitants des villes restent légèrement pour (48% de oui, 46% de non). Dans les campagnes, en revanche, les soutiens sont moins nombreux que lors du premier sondage (38% de oui désormais). Là aussi, les avis défavorables augmentent avec l’âge des sondés.

Le PLR fortement opposé

Parmi les partis, le clivage gauche-droite est respecté. 78% des socialistes et 79% des Verts comptent dire oui, 86% des PLR et 76% des UDC devraient dire non. Les partis centristes sont un peu plus divisés, mais suivent les recommandations officielles du parti: les électeurs du Centre sont 65% à vouloir dire non à l’initiative, tout comme 59% des électeurs des Vert’libéraux.

Informations sur le sondage

Le sondage a eu lieu, en ligne, le 26 et 27 août 2021 auprès de 15’583 personnes (11’998 Alémaniques, 3’077 Romands et 508 Tessinois). La marge d’erreur est estimée à +/- 1,2%.

Ton opinion