Mariah Carey, diva du r'n'b, est deretour
Actualisé

Mariah Carey, diva du r'n'b, est deretour

Portée par le
succès de son dernier
album, la star récidive
avec un son classique à
la production épurée.

Avec 165 millions d'albums vendus dans le monde, Mariah Carey n'a plus rien à prouver. Cela ne l'empêche pas de sortir un nouvel album tous les deux, trois ans, depuis maintenant dix-huit ans.

Précurseur du r'n'b actuel pour des artistes comme Beyoncé ou Christina Aguilera, Mariah Carey mène une carrière quasi exemplaire, portée par une voix unique.

Sur ce 11e album, la chanteuse n'en abuse pas. Au contraire, elle en joue. A la fois envoûtante, imposante et parfois douce, cette voix est toujours le principal atout de l'artiste de 38 ans.

«E=MC2» débute sur un titre r'n'b classique en duo avec T-Pain, où l'on retient le gimmick vocal qui accompagne la rythmique.

Sur un tempo toujours assez lent et produit par Danja, le protégé de Timbaland, le premier single – «Touch My Boby» – est séduisant.

Si certains titres se rapprochent de ceux de Janet Jackson (comme «Cruise Control», en duo avec Damian Marley, le fils de Bob), ce n'est pas un hasard. En effet, une partie des 14 chansons de cet album a été produite par le mari et producteur de Janet, Jermaine Dupri.

Si l'on peut regretter un tempo d'ensemble trop souvent identique et assez lent, on peut s'enthousiasmer sur «I'm that Chick». Ce titre rythmé est une bouffée d'air frais.

Olivier Delaloye

Mariah Carey, «E=MC2». Déjà disponible

Ton opinion