Mariah Carey, la diva signe son come-back
Actualisé

Mariah Carey, la diva signe son come-back

Mariah Carey a choisi Tunis pour donner son premier concert depuis trois ans, prémices de sa tournée américaine en août.

Dégoulinante de sueur avec une température avoisinant les 30 degrés à 22 h, la diva aux cinq octaves s'est présentée dans une tenue très sexy. Il ne lui aura fallu que quelques chansons pour faire chavirer les cœurs des 35 000 spectateurs du stade olympique d'El-Menzah.

Rayonnante, l'Américaine aux 160 millions d'albums vendus a offert le meilleur de tous ses hits. «Nous n'avons pas pu venir avec toutes nos idées. Le show de Mimi sera encore plus époustouflant aux Etats-Unis», nous a déclaré Gouf, danseur de la troupe de Mariah, pendant ses échauffements.

L'infrastructure du show était à la mesure de la mégastar, avec 100 tonnes de matériel, 200 projecteurs et 6 écrans géants. Le public tunisien n'avait pas vu un tel déploiement de moyens depuis la venue de Michael Jackson en 1996. A cette débauche de technique se sont ajoutés des milliers d'affiches et de posters placardés sur tous les panneaux de la capitale. Deux murs de plus de 400 m2 ont été recouverts d'affiches à l'effigie de la star.

Après des années de flops et un brillant renouveau en 2005 avec l'album «The Emancipation Of Mimi», le choix de la Tunisie s'est avéré être judicieux, loin de la pression des grandes villes et des critiques. Si elle s'est dépensée sans compter sur scène, la star est restée capricieuse en marge de sa prestation. Elle a notamment exigé que sa chambre à coucher soit repeinte en rose...

Juan Caido

Ton opinion