Actualisé 12.01.2010 à 22:18

Musique

Marie-Mai, nouveau bijou du Québec

En 2009, cette chanteuse de 26 ans a atteint le sommet du classement des hits de la radio NRJ.

de
Anne-Catherine Renaud

Son dernier tube, intitulé «C'est moi», a cartonné un peu partout en 2009. Issue de la «Star Ac'» québécoise, Marie-Mai Bouchard gravit très vite les marches du succès et ce avec l'aide de Fred St-Gelais, son alter ego, qui est par ailleurs l'homme de sa vie. «Entre nous, ça a cliqué du premier coup!» dit la chanteuse. «On a eu un coup de foudre professionnel avant que des émotions naissent entre nous. C'est bien d'avoir une personne avec qui écrire. Nos compositions sont un amalgame des deux.»

Point commun avec Céline Dion, Marie-Mai est passionnée de musique depuis l'enfance et c'est sa grand-mère qui l'a poussée vers les podiums et incitée à s'inscrire à la «Star Academy» en 2004. Le 14 décembre dernier, Marie-Mai a fait une incursion sur la scène politique en portant plainte contre le parti français UMP, qui a utilisé sans son autorisation sa chanson «Tous ceux qui veulent changer le monde» dans une vidéo façon «lip dub» qui a fait couler beaucoup d'encre. «J'en fais une affaire de principe, dit-elle. Il s'agit de défendre un droit moral. A notre époque les artistes sont victimes de piratages divers.»

Si la justice lui donne gain de cause, elle touchera 45 000 fr., un montant qu'elle a déjà décidé de reverser à une association caritative.

"C'est moi", le tube 2009 de Marie-Mai:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!