Ski alpin: Marie-Michèle Gagnon s'impose lors du combiné
Actualisé

Ski alpinMarie-Michèle Gagnon s'impose lors du combiné

Marie-Michèle Gagnon s'est offert sa première victoire en Coupe du monde dimanche à Altenmarkt-Zauchensee (Aut).
La Canadienne s'est imposée à l'issue du super-combiné.

Une première pour Marie-Michèle Gagnon

En embuscade après le super-G matinal (16e), la Québécoise a profité de ses talents de slalomeuse pour remonter toutes ses rivales. Même Nicole Hosp, à qui la victoire semblait promise après sa démonstration en super-G (1''37 d'avance sur Gagnon), est restée impuissante. L'Autrichienne devait se contenter de la 4e place finale.

Victorieuse devant Michaela Kirchgasser (Aut) et Maria Hölf-Riesch (All), Marie-Michèle Gagnon n'avait jusqu'ici connu qu'une seule fois l'honneur d'un podium, quand elle avait terminé 3e du slalom d'Are (Su) en mars 2012. Ce premier succès ne tombe toutefois pas de nulle part. La Canadienne, entraînée par le Vaudois Hugues Ansermoz, est l'une des skieuses les plus régulières du circuit: en 14 courses cet hiver, elle a intégré le top 10 à huit reprises et dans quatre disciplines différentes.

Lara Gut est, elle, la grande perdante de ce week-end. Déjà en retrait samedi en descente (11e), la Tessinoise a dû se contenter de la 15e place du super-combiné. Si elle ne s'est pas trop mal défendue en slalom, une discipline qui n'est pas la sienne, elle avait déjà compromis ses chances lors de la manche initiale, terminant seulement 8e du super-G.

Débarquée à Altenmarkt en quatrième position au classement général de la Coupe du monde, Lara Gut occupe toujours le même rang. Reste que son retard sur la leader Maria Hölf-Riesch est passé de 43 à 123 points.

Dominique Gisin également distancée en super-combiné (14e), c'est Denise Feierabend qui a le mieux défendu dimanche le clan helvétique. La slalomeuse obwaldienne a profité de la seconde manche pour bondir de la 26e à la 10e place finale. (afp)

Ton opinion