Actualisé 15.05.2011 à 09:45

Accusations contre le patron du FMI

Marine Le Pen: DSK est définitivement discrédité

Le patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, est «définitivement discrédité comme candidat à la plus haute fonction de l'Etat» après son inculpation aux Etats-Unis pour agression sexuelle et tentative de viol, a estimé dimanche la dirigeante de l'extrême droite en France Marine Le Pen.

«Les faits qui sont reprochés à Dominique Strauss-Kahn, s'ils sont avérés, sont d'une très grande gravité. Il est définitivement discrédité comme candidat à la plus haute fonction de l'Etat», a déclaré la responsable du Front national, candidate à la présidentielle de 2012 en pleine ascension dans les sondages.

«D'autant qu'il n'est pas impossible que des paroles se libèrent», a-t-elle poursuivi. «Tout Paris, le Paris journalistique, le Paris politique, bruissent depuis des mois des rapports légèrement pathologiques que M. Strauss-Kahn semble entretenir à l'égard des femmes. J'en ai moi même été un peu victime dans un duel avec lui où il avait été extrêmement déplacé dans ses propos», a-t-elle ajouté sans plus de précisions.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) a été formellement inculpé dimanche d'agression sexuelle et de tentative de viol sur une jeune femme, quelques heures après avoir été arrêté à l'aéroport de New York. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!