Elections présidentielles: Marine Le Pen est «prête à prendre sa place»

Publié

Elections présidentiellesMarine Le Pen dégaine une nouvelle affiche

Tandis que le président-candidat n’a pas prévu de changer l’habillage de sa campagne, Marine Le Pen dévoile une nouvelle iconographie très présidentiable. 

Marine Le Pen ici en Bourgogne le 11 avril 2022.

Marine Le Pen ici en Bourgogne le 11 avril 2022.

AFP

Marine Le Pen, en campagne de second tour à la présidentielle face à Emmanuel Macron, a rendu publique mardi une nouvelle affiche très sobre la montrant assise les mains posées sur un bureau comme son adversaire, où on peut lire «pour tous les Français».

Devant un mur tout blanc où on aperçoit quelques minces moulures, la candidate du Rassemblement national pose tout sourire, vêtue d’un costume sombre, sans objet ou fenêtre derrière elle. Il s’agit d’un «clin d’œil à la photo officielle» du président de la République actuel. Marine Le Pen est «prête à prendre sa place et prête en termes de programme», a dit à l’AFP un proche de la candidate.

Par ce slogan, la candidate veut dire «qu’elle se met au service de tous les Français» au nom de «l’union nationale», ajoute-t-on de même source. «La sobriété de l’affiche, c’est pour un quinquennat qui sera au service des Français, pas pour se servir». La prétendante d’extrême droite à l’Elysée est «dans la fonction, pas dans la fiction, sans tous les symboles un peu pipeau autour», a commenté son entourage auprès de BFMTV, qui a dévoilé cette affiche.

Mme Le Pen souhaite pour sa part, si elle est élue, enlever le drapeau de l’Union européenne sur sa photo officielle, comme sur les frontons des écoles. Elle avait expliqué qu’elle n’avait «pas vocation à être le gouverneur d’une région européenne». L’affiche rappelle le portrait officiel d’Emmanuel Macron les mains posées sur son bureau, devant une fenêtre donnant sur les jardins de l’Elysée, encadré par les drapeaux français et européen et le slogan fait écho à celui du président candidat. «On va garder notre affiche avec notre slogan Nous tous», répond-on dans l’équipe de campagne de M. Macron. «Mais on est très heureux que Marine Le Pen nous ait copiés». 

L’affiche figure aussi sur les professions de foi de la candidate. La «formation d’un gouvernement d’union nationale», la baisse revendiquée de la TVA sur l’énergie à 5,5% et un déplacement à Bruxelles «pour initier l’Europe des Nations libres et des projets concrets» y sont les trois premières mesures mises en avant.

Parmi «ses premières décisions à l’Élysée» figurent également la tenue d’un «référendum pour stopper l’immigration», l’application de «la priorité nationale», la création d’un «impôt sur la fortune financière» ainsi que l’instauration du Référendum d’initiative populaire (RIC), avant juin 2023.  «Rassembler les Français, aider les plus fragiles, assumer qui nous sommes. Au revoir Jupiter, bonjour Marine», a commenté, en publiant la nouvelle affiche de la candidate, Laurent Jacobelli, porte-parole, sur son compte Twitter. «Parce que notre pays mérite l’unité, le respect, la concorde», a aussi écrit le député Sébastien Chenu, également porte-parole.

(AFP)

Ton opinion