Crise de la dette: Mark Carney à la tête du CSF
Actualisé

Crise de la detteMark Carney à la tête du CSF

Le gouverneur de la Banque centrale du Canada, Mark Carney, est le nouveau président du Conseil de stabilité financière (CSF).

La vice-présidence de cette organisation de supervision du système bancaire international revient au président de la BNS Philipp Hildebrand.

Mark Carney succède à l'Italien Mario Draghi qui occupait ce poste depuis 2009, a-t-on appris de source officielle vendredi à Cannes, en marge du sommet du G20. Pour rappel, Mario Draghi, par ailleurs ancien gouverneur de la Banque d'Italie, a pris la présidence de la Banque centrale européenne (BCE) pas plus tard que mardi.

Le ministre des finances du Canada, Jim Flaherty, qui a oeuvré pour la nomination de Mark Carney, s'est félicité de ce qu'il considère aussi comme une reconnaissance de la solidité du système financier de son pays.

Hildebrand vice-président

«La nomination du gouverneur marque la reconnaissance non seulement de ses qualités, mais aussi de celles du système financier canadien, de notre système de régulation et de surveillance qui est un modèle pour le monde», a dit Jim Flaherty, interviewé à Cannes par la télévision publique CBC.

A l'instar du Canada, la Suisse a également reçu une reconnaissance avec la nomination de Philipp Hildebrand, président de la direction générale de la Banque nationale suisse (BNS), en tant que vice-président du CSF. Pour mémoire, Philipp Hildebrand était également candidat au poste de président.

Les choix de Mark Carney (46 ans) et de Philipp Hildebrand (48 ans) ont été avalisés par les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 lors de leur réunion jeudi et vendredi sur la Côte d'Azur. «Les travaux du CSF jouent un rôle important pour la Suisse et sa place financière», a réagi la BNS dans un communiqué.

Cumul des mandats

Philipp Hildebrand est déjà fortement engagé dans les activités du CSF en tant que membre du comité de pilotage. Le secrétariat du CSF est abrité par la Banque des règlements internationaux (BRI), la banque centrale des banques centrales, à Bâle. A l'instar de Mark Carney, Philipp Hildebrand conservera ses fonctions actuelles.

Le Conseil fédéral a salué la nomination du président de la BNS. Il dit être intervenu par voie diplomatique en faveur de Philipp Hildebrand. L'accession de ce dernier à la direction du CSF confirme la volonté suisse de continuer à oeuvrer dans l'intérêt de la stabilité financière au niveau mondial, estime le gouvernement.

Système financier mondial

Le CSF est une organisation qui cherhe à promouvoir un système financier mondial plus solide et efficace. Il est composé de banques centrales, ministères et régulateurs de 24 pays, auxquels s'ajoutent des entités comme le Fonds monétaire international (FMI), la Commission européenne, la Banque mondiale et la BCE.

Le Conseil de stabilité financière a été instauré en avril 2009 par le G20, dans la foulée de la crise financière venue des Etats- Unis. Il a succédé au Forum de stabilité financière (FSF), créé lui en 1999 par les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales du G7. La Suisse en est membre depuis 2007.

(ats)

Ton opinion