Actualisé 02.09.2015 à 13:37

La Tour-de-Peilz (VD)Marre d'attendre leur sentier lacustre

Accepté en 2010, un chemin au bord du lac n'a toujours pas vu le jour. Une association s'impatiente et a présenté le rapport d'un expert.

de
Mirko Martino

Depuis une initiative acceptée par la population en 2010 contre l'avis de la Municipalité à majorité de droite, les habitants attendent un sentier au bord du lac. Celui-ci devrait traverser des propriétés privées, dont un centre de formation et de conférence de Nestlé. Après avoir reçu l'ordre d'«agir sans désemparer» par le Canton, la Municipalité a soumis en juin trois variantes à 3,6 millions de francs à la Commission cantonale des rives du lac. Elle attend désormais un retour.

Impatiente et dénonçant des lenteurs, une association a mandaté un expert pour réaliser une étude quant à la faisabilité d'un tel chemin lacustre. Mardi, elle a présenté son rapport: ce chemin pourrait être réalisé pour 1,5 million de francs.

«On ne sait pas si le projet de cette association serait accepté par la Commission des rives du lac», explique le syndic socialiste, Lyonel Kaufmann, qui avait rompu la collégialité de la Municipalité au moment du vote de l'initiative. Et de souligner: «Il y a plein d'aspects à prendre en compte, notamment la protection de la faune et de la flore.»

Le syndic précise que tout le processus prend du temps, surtout à cause de la navette entre les différents acteurs: «Entre la réponse de la Commission, un nouveau préavis pour la variante choisie, la mise à l'enquête et les éventuelles oppositions qui pourraient aller jusqu'au Tribunal fédéral, nous avons indiqué 2019 comme délai le plus long pour la fin des travaux.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!