Euro 2016: Marseille vire au rouge et noir
Actualisé

Euro 2016Marseille vire au rouge et noir

Les Albanais ont annexé la cité phocéenne le temps d'une journée. Dans l'après-midi de mercredi, la joyeuse cohorte était plus visible que les supporters des Bleus!

par
Robin Carrel
Marseille
Les fans albanais sur le Vieux-Port.

Les fans albanais sur le Vieux-Port.

photo: Kein Anbieter/20min/rca

D'habitude, les gens habillés de rouge et de noir, avec comme emblème un Aigle, les Marseillais n'aiment pas trop. Car généralement, ils sont fans de l'OGC Nice! Le club niçois est en effet affublé des mêmes couleurs, sont appelés les Aiglons, et font partie des rivaux locaux de l'Olympique de Marseille.

Mais cette fois, les tenanciers de bistrots autour du Vieux-Port ou du Stade Vélodrome n'auront pas peur pour leur devanture ou les chaises laissées en terrasse. Ils doivent plus se faire de soucis pour leur réserves. Les Albanais sont en effet arrivés en masse dans le Sud de la France et sont autrement plus pacifiques que les hordes avinées venues d'Angleterre et de Russie.

Débarqués de France, d'Angleterre, de Suisse, d'Albanie bien sûr, mais aussi d'un peu toute l'Europe, les fans des «rouge et noir» ont réconcilié les commerçants locaux avec cet Euro qui avait bien mal débuté. Ils seront plus de 20'000, mercredi soir, à mettre le feu à un Vélodrome qui sera ainsi loin d'être acquis à la cause des Français.

La semaine passée déjà, les supporters albanais avaient réalisé une vraie démonstration de force à Lens. Ils avaient certes terminé la partie battus par la Suisse (1-0), mais avaient largement remporté la bataille des tribunes. Il pourrait bien en être de même ce soir, le public des Bleus n'étant pas connu pour être le plus fervent d'Europe, même à domicile.

Ton opinion