Actualisé

Canton de FribourgMarsens: piste accidentelle privilégiée

La piste accidentelle est privilégiée dans l'affaire de l'explosion d'une villa, à Marsens (FR), ayant provoqué la mort d'une mère de famille le 7 janvier.

Après le drame survenu dans la nuit du 6 au 7 janvier, quatre bouteilles de gaz ont été retrouvées sur les lieux, au sous-sol, dont deux de 6 litres et deux de 450 ml. Au vu de la typologie de l'explosion et de l'ampleur des dégâts, les enquêteurs estiment que du gaz pourrait être à l'origine de ce drame, a indiqué vendredi dans un communiqué de presse la police cantonale fribourgeoise.

Selon cette dernière, il est certain que l'allumage provient de la chaudière. Reste à définir quelle est la substance combustible qui a provoqué l'explosion et comment elle a pu se répandre jusqu'à la chaudière.

L'explosion survenue vers 2h le 7 janvier dernier avait été suivie d'un violent incendie. La toiture de la maison s'était effondrée.

La mère, âgée de 44 ans, avait été retrouvée morte dans les décombres. Le père, 45 ans, avait été blessé. Quant aux deux enfants, une fille de 16 ans et un garçon de 19 ans, ils avaient subi des désagréments dus à la fumée. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!