Geneva Open: Marti brille, Laaksonen coule
Actualisé

Geneva OpenMarti brille, Laaksonen coule

Yann Marti a cueilli au Geneva Open la plus belle victoire de sa carrière. Le Valaisan a battu le 110e mondial, le Roumain Adrian Ungur, sur le score sans appel de 6-3 6-2.

Issu des qualifications, Yann Marti (ATP 423) n'avait pas encore battu au cours d'une carrière trop freinée par les blessures un adversaire aussi bien classé que le joueur de Pitesti, victorieux cette année des Challengers de Tunis et d'Arad. Très précis en retour de service, Yann Marti a imprimé sa marque d'entrée de jeu. Ses nerfs ont parfaitement tenu pour conclure cette rencontre sur un coup gagnant le long de la ligne après tout juste une heure de match.

Jeudi, le joueur de Venthône affrontera le vainqueur du derby suisse entre Sandro Ehrat (ATP 314) et Marco Chiudinelli (ATP 199). L'exploit de Marti est tombé à pic après la défaite de Henri Laaksonen (ATP 222). Malgré un début de match parfait, le Schaffhousois s'est incliné 1-6 7-5 7-5 devant Lucas Pouille (ATP 184). Face au Nordiste de 19 ans, Laaksonen a été trahi par son extrême nervosité dans le «money time». Demi-finaliste l'an dernier à Genève, Laaksonen sera classé lundi au-delà du 250e rang mondial. Il figurait au 291e rang en début d'année. (si)

Ton opinion