Actualisé 21.09.2017 à 13:50

Pays-BasMartin Garrix a fait plier son ancien label

Le meilleur DJ du monde, selon «DJ Mag», était en procès depuis deux ans avec Spinnin' Records. Un tribunal lui a donné raison.

de
Fabien Eckert
Le DJ a créé en 2016 STMPD Records, sa propre maison de disques.

Le DJ a créé en 2016 STMPD Records, sa propre maison de disques.

AFP/Ferdy Damman

Il a de quoi avoir le sourire, Martin Garrix. La star néerlandaise vient de remporter définitivement la féroce bataille contre la maison de disques qui l'avait signé quand il n'avait que 14 ans. C'est aussi elle qui l'avait révélé au monde en sortant son hit «Animals» en 2013. Deux ans plus tard, le DJ avait voulu renégocier son contrat. Après plusieurs refus, Garrix avait finalement rompu son engagement et enclenché la machine judiciaire. Avec succès: il peut ainsi récupérer ses droits d'auteur, détenus jusqu'alors par Spinnin' Records

«Je suis heureux de ce résultat. Pas seulement pour moi-même, mais aussi pour tous les autres DJ et producteurs. Ce procès était celui de tous les artistes», a réagi Martin Garrix dans un communiqué. «Toutes les revendications de Spinnin' ont été balayées par la Cour. Reste maintenant à résoudre la question de combien d'argent va finalement gagner Martin», a commenté un membre de son équipe à «Billboard». Selon le site nu.nl, l'artiste de 21 ans pourrait toucher près de 7,7 millions de francs, ce qui correspond aux royalties qu'il n'a pas perçues sur ses titres.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!